Bio & co

Ceux qui essayaient d'apporter leur pierre à l'édifice...

24 février 2008

Celui qui découvrait une baleine sous galet

baleine_sous_galetMa première intention pour ce billet était de parler du panga, un poisson élevé intensivement au Vietnam et qui fait fureur en France à cause de grâce à son prix très faible. Pour résumer, plusieurs choses se passent en coulisses pour rendre ce prix possible :

  • injections d'urine de femmes enceintes (oui oui, vous avez bien lu) aux femelles pour assurer un nombre d'alevins extraordinaire (et par définition anormal) ;
  • élevage très intensif dans les eaux douteuses du Mékong, en profitant de la formidable capacité de résistance de ces poissons ;
  • distributions de boulettes très riches en protéines aux pangas, à base de farines... de poissons (notamment) ;
  • utilisation d'une main d'œuvre très peu coûteuse dans des conditions difficiles.

Pour en savoir plus :

Bon, le panga, "c'est fait" et je n'en achète plus !

Mais du coup, je me suis demandé ce qu'il en était pour d'autres élevages de poissons, comme le saumon par exemple, en me disant qu'il y avait peut-être "anguille sous roche"... mais c'est plutôt une "baleine sous galet" que j'ai trouvée : les défauts énormes et à peine dissimulés d'une production à la sauce industrielle...
Pour vous en convaincre, lisez cet article, qui décrit bien la situation pour l'élevage classique de saumons. Un élevage bio de saumons, comme cet élevage bio des îles Shetlands apparaît donc préférable (reste à voir le prix sur les étalages).

Quant aux poissons sauvages, j'ai trouvé plusieurs éléments pour s'orienter vers une meilleure "consomm'action" :

  • ce guide poisson proposé par la WWF, qui identifie les variétés à privilégier, celles à consommer avec modération et celles à éviter (pour des raisons environnementales) ;
  • ce guide "Et ta mer, t'y penses ?" de Greenpeace qui permet de comprendre les tenants et les aboutissants ;
  • il existe une norme MSC pour faire face aux problèmes de surpêche et assurer une pêche durable, à la manière de la norme FSC pour la gestion des forêts.

Il n'est pas évident de choisir entre poisson d'élevage et poisson sauvage, mais l'important est de savoir, pour mieux consommer...


Édit du 25/02/2008
Ce que je trouve problématique avec les farines de poissons données aux poissons d'élevage est de leur faire manger des cadavres de poissons déshydratés venus du bout du monde (du Pérou par exemple pour nourrir les pangas du Vietnam).
Les pangas et les saumons sont bien tous deux carnivores et mangent des poissons (le problème n'est ainsi pas le même qu'avec les farines animales qu'on donnait à des herbivores), mais des poissons parmi ceux de leur écosystème, à l'état naturel et non sous formes de farines. L'élevage bio de poissons accorde de l'importance à ce sujet en remplaçant les farines par des retailles de poissons frais.

Le sujet est difficile et les farines de poissons soulèvent d'autres problèmes (peut-être plus importants), qu'on peut découvrir dans ce dossier très intéressant de Greenpeace, "Une industrie mise au défi - Vers une aquaculture durable", qui y consacre deux parties sur sept !

Sinon, pour ceux qui n'aiment pas le poisson et qui les boycottent donc tous, le problème est réglé !!!

Posté par bioeco à 16:32 - Alimentation - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Bon Poison...

    Voila donc comment les poissons deviennent un poison...
    Pour le Panga c'est sûr on va le boycotter les "yeux fermés", pour les autres c'est plus dur mais effectivement le guide WWF peut aider. Surtout que dans les espèces "à privilégier" il y en a beaucoup en vente à des prix raisonnables (lieu noir, sardine...).

    Posté par Papounet, 24 février 2008 à 17:50
  • Oui, le saumon bio c'est bien, mais ça tourne autour de 40-50€ le kg quand même...
    Question (naïve) : en quoi nourrir les poissons à la farine de poissons est-il mauvais ? Ne mangent-ils pas naturellement d'autres poissons ? (par comparaison avec la vache, qui elle mange de l'herbe, pas de la viande)

    Posté par petit_scarabée, 25 février 2008 à 11:46
  • fish or not fish...

    moi perso... je les boycotte tous...
    C'était juste un petit clin d'oeil en passant!

    Posté par ginie, 25 février 2008 à 19:35
  • Dans le gerne docu édifiant il y a "le cauchemar de darwin" sur les perches du Nil ... A ne visionner que si on a le coeur bien accroché, et encore...J'ai fait des cauchemars toute la nuit après l'avoir vu!

    Posté par mlle ange, 26 février 2008 à 12:57
  • Dans le style édifiant, je vous invite à regarder un reportage "Le monde selon Monsanto" que j'ai eu l'occasion de voir hier soir ! C'est hallucinant ! J'ai fait un petit post sur mon blog si vous voulez en savoir plus: http://softely.canalblog.com/archives/2008/02/26/8100304.html

    Posté par Softely, 26 février 2008 à 13:39
  • beurk tout cela
    vaut mieux être végétarien vive les lentilles !

    Posté par mamzelle yaya, 03 mars 2008 à 12:22
  • tilapia même combat

    Je voulais juste rajouter l'exemple du tilapia (perche du Nil), un enorme poisson à la chair rosée que j'ai arrêté d'acheter il y a qq années après avoir vu "Le cauchemar de Darwin"...

    Posté par vero81, 21 mars 2008 à 14:16

Poster un commentaire